Guillaume Soro & co

29 06 2007

Rockets fired at Ivorian PM plane

La tentative d’assassinat sur la personne du premier ministre ivoirien Guillaume Soro va mobiliser ce blog toute la soirée.

Je posterai mes analyses au fur et à mesure. Voici les questions qui mérient, à mon sens, intérêt et appelent des réponses claires. Pas des tergiversations à la mode de RFI, qui fait rire tout le monde médiatique en disant bien que la nommination de Guillaume Soro à la Primature n’a pas fait plaisir à tout le monde, et remarque que certains “commandants militaires de l’ex-rébellion se sont plaints d’avoir été tenus à l’écart du processus de paix”, mais pour ajouter aussitôt une question purement rhétorique:

“Ces hommes sont-ils allés jusqu’à fomenter un attentat? Il est impossible de l’affirmer.”

Il y a donc eu bien attentat, mais il n’a été fommenté par… personne. C’est un peu comme le coup d’Etat de septembre 2002 qui était censé n’avoir pas eu lieu, puisque c’était le pouvoir qu’on avait accusé de s’être attaqué lui-même pour faire croire qu’il était… attaqué. Par qui? On attend toujours qu’on nous le dise clairement. C’est ce que Debord appelle “une ennuyeuse série de romans policiers privés de vie et où toujours manque la conclusion”. Bravo, les gars de la Maison de la RaRadiot Immonde! On vous trouve délicieusement rétro dans votre langue de bois taillée sur mesure par Dior et servie sur un plateau d’argent chez Fauchons tout ce qui traîne.

Voici donc des questions claires et nettes, à la mode “couper coller”. Attention, ça se mange saignant.

1. Qui est derrière cet attentat?

L’ensemble des observateurs estiment qu’il s’agit d’une partie des rebelles mécontents de la tournure des évènements depuis l’accord de Ouaga.

Tout part donc de la nomination de Soro comme premier ministre. En attendant de futurs développements, je vous invite à regarder ce reportage télévisé qui date d’avril dernier:

Mais depuis plusieurs semaines, une campagne contre Soro a été lancée par le RDR. Voici l’analyse prémonitoire de Nazaire Séry dans Le Courrier d’Abidjan:

Une campagne anti-Soro à l’horizon

Dans sa parution du lundi 25 juin, Le Courrier d’Abidjan annonçait une campagne anti-Soro que le RDR était en train de préparer. «Sous le prétexte d’aller vers ses militants sur toute l’étendue du territoire national, notamment ceux du nord, le RDR prépare actuellement dans la discrétion un vaste mouvement. Selon des sources crédibles, Alassane Ouattara et le RDR projettent de mettre à mal l’assise de Soro en zone Forces nouvelles», relevait en substance votre quotidien préféré.

Depuis hier, le premier responsable de la jeunesse de cette formation politique, Karamoko Yayoro, a confirmé l’information sous le fallacieux prétexte de remobilisation des militants du RDR en zone Forces nouvelles après le départ de certains dinosaures du parti.

Officiellement, il s’agira pour les envoyés de Ouattara d’aller à la rencontre des militants du RDR pour les rassurer après la défection de certains dignitaires du parti républicain dont Zémogo Fofana, Kouamé Oi Kouamé, Jean Jacques Béchio, pour ne citer que ceux-là. Tout au plus, le parti républicain entend reprendre, par cette tournée, toutes ses bases. Mieux, ce serait le début d’une opération de charme et de conquête de nouveaux militants issus des autres formations politiques à travers les villes de Bouaké, Korhogo, Man, Bouna… si l’on en croit Karamoko Yayoro. Mais à la vérité, il n’en est rien.

Il s’agira surtout d’une vaste campagne anti-Soro en zone Forces nouvelles que le RDR a préparée depuis la signature de l’accord de Ouagadougou et entend mettre à exécution maintenant, croyant l’heure venue pour exécuter enfin sa sale besogne.

Pendant cette tournée, les émissaires de Ouattara mettront à profit leur séjour dans le «Soroland» pour engager une véritable offensive contre le maître des lieux. Mais qu’est-ce qui peut bien justifier un acharnement du RDR contre le Premier ministre Guillaume Soro, secrétaire général des Forces nouvelles ?

Selon toute vraisemblance, depuis la signature de l’accord de Ouaga, ce n’est plus le parfait amour entre ADO et Soro. En effet, le président du RDR soupçonnerait le Premier ministre d’avoir des velléités de récupération de ses militants. Et pour l’en dissuader, il entend dérouler son rouleau compresseur sur les bases de Soro qu’il entend avoir à l’usure. Les émissaires du RDR, selon des informations, tenteront de convaincre les populations sur un éventuel deal entre Soro et Gbagbo qui serait de nature à fragiliser ADO. En tout cas, ces émissaires qui iront sur le terrain avec un mot d’ordre précis de Ouattara n’entendront pas faire la part belle à Soro sur les terres qu’il occupe depuis 2002.

Je ne crois donc pas vraiment à la thèse des trois tireurs isolés que le porte-parole des Forces Nouvelles tente lui-même de nous vendre pour ne pas mettre la puce à l’oreille de ceux qui seront poursuivis nuitamment. Depuis la signature de l’accord de Ouaga, tout le monde à Abidjan a sa théorie sur la manière dont le RDR compte utiliser une partie de l’ex-Rébellion contre Soro. Ils ont raté leur coup… pour cette fois. Malheureusement pour eux, et heureusement pour la paix en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest, je doute qu’ils aient une autre chance. Et voici pourquoi.

2. Quel est l’objectif visé?

Cette fois, la meilleure réponse est donnée par le RDR lui-même dans sa déclaration officielle faite après l’attentat:

“Le RDR considère que cet acte abominable qui sème le deuil et la désolation, vise essentiellement deux objectifs : anéantir l’espoir né de l’Accord de paix de Ouagadougou dont le Premier Ministre SORO Guillaume est l’un des plus grands artisans et compromettre la tenue dans les prochains mois, d’élections transparentes et démocratiques en Côte d’Ivoire.

Pour le premier objectif, c’est raté: Soro va très vite réagir dans les jours qui viennent. On va bientôt entendre Sidiki Konaté poursuivre sa dénonciation du RDR et du PDCI. Et à côté de la purge qui vient de commencer à Bouaké, celle contre les partisans d’IB va ressembler à une dispute de cours de récréation. La dernière phase de la guerre commence donc véritablement maintenant: il s’agit de liquider pour de bon – c’est-à-dire politiquement – les vrais commanditaires de la rébellion. Cette ultime purge sera la réponse finale du tandem Soro + Konaté à une certaine opposition civile. En d’autres termes, ceux qui les ont traité à Ouaga de pipi vont se retrouver dans le caca:

“On ne peut pas pisser, et un caïman va sortir de notre pipi pour dire qu’il va nous manger. On ne l’acceptera pas.”

On assiste donc là à l’acte final de quatre mois de guerre secrète à l’intérieur d’une alliance entre des révolutionnaires de gauche retournés à leur bercail politique et un parti de barons déliquescent – qui n’a pour seul argument politique que de se poser en victime et pour seule stratégie que l’insulte, tant contre ses adversaires que ses anciens partisans. Dès le 17 mai dernier, je décrivais déjà cette différence de pédigrée comme une confrontation entre anciens et modernes. On va voir dans les jours qui suivent quelles armes médiatiques – mais pas seulement – les uns et les autres vont mobiliser pour abattre leurs adversaires.

Quant au second objectif, je crains que le RDR ne rêve debout: Soro a déjà dit son opposition au “fétichisme des dates”. Etant donnée la réaction internationale qui a été unanime à condamner l’attentat contre sa personne, la “communauté internationale” va lui donner toute lattitude – à lui et au Président de la République – pour faire le ménage. Les élections ne peuvent avoir lieu tant que les fonctionnaires de l’administration nationale ont peur de subir le même sort que le premier ministre. Sans ce mouvement de retour, pas d’audience foraine digne de ce nom. Donc, pas d’élections. CQFD.

Henriette a donc encore tout faux, et son marionettiste a encore plus de souci à se faire à partir d’aujourd’hui. Bien plus de soucis que tous ceux qu’il récolte avec les défections en série de ses diplomates les plus compétents.

3. Qui sortira vainceur de la lutte entre Anciens et Modernes?

Les Ancêtres ont déjà perdu, puisque Gbabgo n’a pas été renversé en septembre 2002. Les Anciens viennent de perdre à leur tour, puisque Soro est encore vivant à la date du 29 juin 2007, qui devait être celle de son dernier jour sur terre. Gbagbo, Soro et leurs alliés vont se jeter avec une férocité rare sur leur proie. La “communauté internationale” ne pourra rien dire. Elle sait très bien ce qui se passe à Abidjan. J’ai pu m’en rendre compte ces derniers jours encore, à Paris comme à Oslo et Abidjan.

Ceux qui veulent comprendre les origines de la crise ivoirienne dans son ensemble peuvent consulter ce numéro du Dessous des cartes qui date d’octobre 2006 (quand certains d’entre nous savions déjà que les carottes étaient cuites pour la coalition franconusienne. Je suis cependant très réservé sur les références qui sont citées en toute fin d’émission):

Mais pour terminer sur une note typiquement ivoirienne, voici un message musical qui tombe à pic:

“C’est ça qui est la vérité!”


Actions

Information

One response

30 06 2007
B + A = BA « couper, copier, coller

[…] La piste RDR n’est donc jamais mentionnée dans ces médias qui préfèrent répéter que le processus va très mal et que cet attentat jette un froid. Manque de chance pour ces oiseaux de mauvaise augure, devenus soudain très “gloomy” depuis le 4 mars, non seulement mes sources abidjanaise, mais l’ensemble de la presse ivoirienne affirme que la situation reste calme, à Abidjan comme à Bouaké. Quant à l’accord de Ouagadougou, il a subi hier un sérieux accroc. Les retards dans l’application du chronogramme établi dans la capitale burkinabé avaient amené les premiers nuages sur l’optimisme né de l’accord de paix; hier, c’est un véritable coup de tonnerre qui a frappé une Côte d’Ivoire qui, depuis mars dernier, croyait en avoir fini avec les actes de guerre. […]

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




%d bloggers like this: